Project

Les migrants, en particulier les femmes migrantes, connaissent des taux de chômage et de sous-emploi plus élevés dans les pays de l’UE que leurs ressortissants nationaux (OCDE 2013). Dans ces conditions, le renforcement de la création d’entreprises parmi les migrants, en particulier parmi les femmes migrantes, est une stratégie clé pour permettre aux personnes migrantes de réaliser pleinement leur potentiel, tout en améliorant leur intégration au marché du travail et en favorisant la création de valeur ajoutée, l’innovation et la productivité dans leurs pays d’accueil.

Aller à la barre d’outils